Initiatives

Pour composer avec le fardeau croissant que représente le cancer, il sera nécessaire de poursuivre les travaux de prévention, de dépistage, de détection précoce et de traitement. Pour répondre de façon efficace à la demande croissante en soins, les dirigeants des programmes provinciaux de lutte contre le cancer ont convenu de mettre l’accent sur la durabilité, l’efficacité opérationnelle, la gestion des risques ainsi que la qualité et la sécurité. Dans le cadre du plan stratégique 2015-2020, l’ACAPC s’est engagée à œuvrer dans l’ensemble des provinces et des organismes spécifiques à la discipline pour chercher à mettre en place un système de prestation de soins contre le cancer durable, efficace et sécuritaire.

Financement des médicaments contre le cancer

L’Initiative pancanadienne sur le financement durable des médicaments contre le cancer est dirigée par l’ACAPC pour soutenir les provinces dans la prise de décision en matière de financement des médicaments et pour tirer profit de l’évaluation des médicaments existants par l’Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé (ACMTS)/le Programme pancanadien d’évaluation des anticancéreux (PPEA) et l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS), ainsi que la négociation des prix par l’Alliance pancanadienne pharmaceutique (APP). Ce travail a débuté en 2016 pour veiller à ce que les patients canadiens continuent d’avoir accès à de nouveaux traitements efficaces contre le cancer et à ce que notre système de lutte contre le cancer atteigne une valeur maximale proportionnellement à l’argent qui y est investi. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la section « Financement des médicaments contre le cancer ».

Médicaments oraux pour le traitement du cancer

En mai 2015, l’ACAPC a publié les « Lignes directrices régissant l’utilisation et la manipulation sécuritaires des médicaments oraux pour le traitement du cancer », qui ont précédé les « Recommandations pour l’utilisation et la manipulation sécuritaires des médicaments anticancéreux oraux dans les pharmacies communautaires : des lignes directrices consensuelles pancanadiennes », publiées en 2016. Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette initiative, veuillez consulter la section « Médicaments oraux pour le traitement du cancer ».

Sécurité des patients

Grâce à la création du Comité de l’innocuité des traitements systémiques en 2007, l’ACAPC a grandement contribué à l’amélioration de la sécurité des patients en créant les lignes directrices pour faciliter l’élaboration de formulaires de commandes de chimiothérapie (en anglais) et en soutenant les systèmes nationaux de notification des incidents liés aux médicaments et aux traitements de radiothérapie. Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette initiative, veuillez consulter la section « Sécurité des patients ».