Recherche

Un incident lié au fluorouracil, qui est survenu en 2006, et la publication d’un rapport découlant de cet incident, a incité le comité de l’innocuité des traitements systémiques de l’Association canadienne des agences provinciales du cancer à effectuer des recherches plus approfondies sur la chimiothérapie administrée par voie intraveineuse en contexte de soins ambulatoires au Canada. Un programme de recherche exploratoire et multidisciplinaire a donc été mené à l’échelle canadienne dans le but de :

  • dégager les pratiques actuelles pour commander, préparer, étiqueter, vérifier et administrer la chimiothérapie administrée par voie intraveineuse en contexte de soins ambulatoires au Canada.
  • définir les sources de risque additionnel dans une grande gamme de contextes de prestation de soins.
  • recommander les stratégies à adopter pour contrer les risques.

 
Les chercheurs de l’équipe de recherche sur l’innocuité des technologies de la santé et des facteurs humains en santé du Réseau universitaire de santé ont terminé leurs travaux à l’automne 2010, soit lorsque le comité de l’innocuité des traitements systémiques a remis ses recommandations. On peut télécharger le rapport final et les lignes directrices qui ont été développés parallèlement à ce rapport pour faciliter l’élaboration de formulaires de commandes de chimiothérapie (en anglais). On peut également télécharger des modèles de formulaires de commande (en anglais) pour trois types de chimiothérapie, soit CHOP-R, FOLFIRI ainsi que gemcitabine et cisplatine dans le traitement du cancer de la vessie.ACOM, l’ACPhO et l’ACIO.

Les recommandations du rapport final sont réparties en quatre thèmes :

  1. Pompes élastomériques de perfusion intraveineuse utilisées en soins ambulatoires et dispositifs d’accès
  2. Commandes et étiquetage
  3. Pratiques pharmacologiques
  4. Autres facteurs

 
L’étude de recherche présente des données de toute première importance qui permettront de prendre des décisions éclairées à propos du traitement des personnes atteintes d’un cancer qui reçoivent une chimiothérapie et de la conception des dispositifs d’administration des soins. Les membres du conseil d’administration de l’Association, conformément à leur engagement envers les normes de qualité les plus élevées, se sont engagés à :

  • favoriser l’émergence de nouvelles connaissances qui amélioreront la sécurité des patients dans l’ensemble du réseau de lutte contre le cancer,
  • mettre le savoir en pratique et à faire preuve d’innovation dans le but d’améliorer la prestation des soins,
  • évaluer la prestation sans danger de la chimiothérapie,
  • rechercher des possibilités d’améliorer la sécurité des soins prodigués aux personnes atteintes d’un cancer et de les appliquer,
  • travailler en collaboration dans le but d’adopter des solutions qui répondent aux besoins des provinces et aux possibilités qui s’offrent à elles,
  • fournir un forum d’échange continu à propos des recommandations engendrées par la recherche,
  • tirer des leçons des programmes mis en œuvre à l’échelle provinciale et territoriale et de leur contexte de mise en œuvre,
  • entretenir un dialogue avec des organismes professionnels, tels que l’ACOM, l’ACPhO et l’ACIO.

Documents téléchargeables

Améliorer l’innocuité de la chimiothérapie administrée par voie intraveineuse en contexte de soins ambulatoires

Lignes directrices pour l’élaboration de formulaires préimprimés (en anglais)

Formulaires préimprimés (en anglais)

  • Formulaire préimprimé pour CHOP-R (en anglais)
  • Formulaire préimprimé pour FOLFIRI (en anglais)
  • Formulaire préimprimé pour la gemcitabine et CISplatine dans le traitement du cancer de la vessie (en anglais)

Documentation sur les pompes élastomériques